La fusion de TF1 et de la télévision française M6 annulée après une enquête antitrust – The Hollywood Reporter

Les groupes de télévision français TF1 et M6 ont renoncé à unir leurs forces suite aux objections des autorités françaises de la concurrence à leur fusion.

L’accord, qui était considéré comme une tentative des deux sociétés de télévision commerciale de créer une puissance européenne capable d’affronter les géants mondiaux du streaming, a été abandonné à la suite de l’enquête de concentration menée par l’Autorité française de la concurrence.

Les sociétés ont déclaré vendredi qu’après avoir rencontré le chien de garde antitrust, il est devenu évident qu’elles ne recevraient l’approbation de l’accord que si elles vendaient l’une des chaînes phares des deux réseaux : TF1 ou M6.

« Les parties ont donc conclu que le projet de fusion n’avait plus de logique stratégique », lit-on dans un communiqué conjoint du groupe TF1 et de son actionnaire à 44%, le groupe Bouygues, ainsi que du groupe M6 et de sa maison mère luxembourgeoise RTL Group. « Les parties regrettent que l’Autorité de la concurrence n’ait pas pris en compte la rapidité et l’ampleur des mutations que connaît le secteur audiovisuel français ».

TF1 et M6 avaient déclaré que ce n’est qu’en combinant leurs forces que les grands réseaux nationaux en Europe pourraient continuer à concurrencer les diffuseurs profonds alors que les plateformes en ligne se développent à l’international. Si la fusion avait progressé, le groupe Bouygues, basé à Paris, aurait détenu une participation de 30% dans la société combinée TF1-M6, le propriétaire de Fremantle RTL Group détenant une participation stratégique de 16%.

READ  Shailene Woodley a mémorisé le français dans « Your Lover's Last Letter »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here