La première histoire AV immersive de Belgique – rAVe [PUBS]

Bien sûr, la Belgique accueille de nombreuses expériences AV immersives dans les musées, les entreprises et les institutions. Pourtant, celui-ci, de Studio 100 et CityCubes, est un modèle commercial indépendant qui raconte des histoires immersives.

Après cela, tout le monde aime une bonne histoire. Et la technologie AV d’aujourd’hui vous permet de commencer « Il était une fois… » de chaque histoire avec une vidéo et un son immersifs.

Cette attraction basée sur des histoires, Studio 100 Story Studio dans le Meir à Anvers, utilise des projections grandeur nature sur les murs et les sols pour plonger le public dans chaque aventure, avec une histoire audio racontée via des écouteurs alors que le public se déplace de pièce en pièce. autre.

Avec un spectacle d’une heure commençant toutes les 15 minutes, jusqu’à six histoires différentes sont réalisées en parallèle.

Par exemple, l’une des histoires principales se déroule à bord d’un navire archéologique pour découvrir la ville mythique de l’Atlantide. Au cours de l’expérience, les visiteurs sont guidés à travers différents moments, lieux et dimensions jusqu’à l’emplacement actuel présumé de l’Atlantide.

Chacune des six salles du Studio 100 Story Studio abrite une partie de l’histoire, et au fur et à mesure que les visiteurs progressent, d’autres pièces du puzzle sont révélées.

Une autre histoire vous emmène dans le monde de « Maya l’abeille », un livre classique pour enfants (et phénomène international en tant que série d’animation acclamée). L’arc narratif de Maya est encore plus interactif que celui d’Atlantis, avec des visiteurs de tous âges invités à danser, voler et trembler comme l’abeille de renommée mondiale.

READ  Les personnalités de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf interrogées devant les jurés

Cinquante-deux projecteurs Panasonic fournissent des images immersives pour cette attraction, contrôlées et pilotées simultanément par le serveur et le logiciel Stumpfl PIXERA AV (un maître et cinq moteurs de rendu). Un spectacle démarre toutes les 15 minutes et dure environ une heure, avec six spectacles réalisés en parallèle par le seul maître PIXERA.

Un serveur PIXERA RAW prend également en charge toutes les projections au sol (15 sorties divisées par Datapath FX4 et acheminées via une matrice modulaire IDK FDX-32), tandis que les projections murales de chaque pièce ont leur propre serveur PIXERA dédié, qui reproduit 12K- large sauvegarde du contenu non compressé par serveur.

Les écouteurs sans fil portables, synchronisés via un code temporel, sont également contrôlés par le même serveur maître PIXERA. Des sorties audio supplémentaires reproduisent les publicités et les effets dans certaines pièces (au-dessus des écouteurs avec timecode).

La programmation du système PIXERA est assurée par Sander de Schrijver, tandis que l’équipement technique est assuré par AED Display. Le contenu visuel a été créé par Prismax et formaté sous forme de séquences TIFF non compressées.

Les autres entreprises impliquées dans ce projet incluent les solutions Production Box et Flex.

L’étude prédit que d’autres histoires et expériences seront ajoutées à l’avenir pour attirer les familles et tous les âges dans ce studio de narration anversois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here