Le skipper anglais en fauteuil roulant Tom Halliwell explique pourquoi le retard de la Coupe du monde pourrait jouer en leur faveur

Tom Halliwell, capitaine de la ligue anglaise de rugby en fauteuil roulant, pense que son équipe sera encore mieux en mesure de défier la gloire de la Coupe du monde l’année prochaine alors qu’elle se prépare à affronter la France, championne en titre, dans une série de deux tests.

Les tournois masculins, féminins et en fauteuil roulant devaient avoir lieu cet automne, mais l’Australie et la Nouvelle-Zélande se sont retirées, entraînant le report de la Coupe du monde jusqu’en 2022.

Cependant, Halliwell pense que l’équipe de Tom Coyd peut mettre à profit le temps de préparation supplémentaire et devenir « de meilleurs joueurs et de meilleures personnes ».

L’équipe de Coyd affrontera la France mercredi et samedi cette semaine au Medway Park de Gillingham lors de matchs tests qui seront diffusés en direct sur BBC iPlayer, le site Web et l’application BBC Sport.

Les matchs consécutifs font suite à la victoire internationale de l’Angleterre à la mi-saison contre le Pays de Galles à Sheffield en juin et le fidèle de Leeds Rhinos Halliwell, en fauteuil roulant, a déclaré: «Je suis un peu dépassé par le report de la Coupe du monde et nous n’attendons que 2022 maintenant.

« Cela nous donne une chance d’être de meilleurs joueurs et aussi de meilleures personnes.

« Heureusement pour nous dans cette équipe, nous avons de bonnes personnes et de grands joueurs.

« Avoir une autre année pour se développer est si précieux pour nous car cela nous donne plus de chances de gagner la Coupe du monde.

READ  Pas d'attentes exagérées des Six Nations écossaises, mais un joueur français attire vraiment l'attention

« C’est le rêve de tout le monde dans cette équipe.

« Nous sommes une grande famille anglaise et nous avons la chance de faire partie de l’EPU avec les équipes masculines et féminines.

«Nous sommes tous amis et tout le monde veut bien faire les uns les autres.

« Avec l’équipe en fauteuil roulant, la plupart d’entre nous font partie de l’équipe depuis 2014 ou 2015, nous avons donc eu six ou sept ans pour nouer des relations et des amitiés. Ce lien est certainement là et le sera toujours ».

Halliwell, qui a joué un rôle déterminant dans le développement de l’équipe de fauteuils roulants Rhinos, a été nommé capitaine de l’Angleterre à la suite du départ du capitaine de longue date Jack Brown, qui a déménagé dans le Queensland.

Le garçon de Leeds Halliwell, maintenant âgé de 21 ans, a fait ses débuts en Angleterre à 16 ans en 2015 après avoir découvert la ligue de rugby en fauteuil roulant après avoir subi une grave fracture à la jambe dans les rangs juniors de Leeds Rhinos.

Après avoir appris qu’il était peu probable qu’il puisse à nouveau s’entraîner et jouer de la même manière, il s’est tourné vers le rugby en fauteuil roulant.

Halliwell se souvient : « Je jouais pour les Oulton Raiders contre les Hunslet Warriors en 2013 et je me souviens avoir été arrière latéral ; le ballon est parti en l’air, je l’ai rattrapé, j’ai dû glisser et Mikolaj Oledzki a atterri sur mon pied, le cassant.

« J’ai été emmené par le kinésithérapeute et de toute façon à ce moment-là j’étais presque en train de tomber amoureux du jeu de la course à pied.

READ  Martin Perry, star du tennis de table Paisley para, remporte l'argent à Roland-Garros

«Je pensais qu’il était temps pour moi de déménager et de chercher quelque chose de nouveau ailleurs, alors j’ai essayé la ligue de rugby en fauteuil roulant et j’ai adoré.

«Ça aurait été encore plus difficile de trouver une carrière dans la course à pied.

«Je suis juste chanceux d’avoir eu le jeu en fauteuil roulant, qui a renouvelé mon amour pour le sport et m’a ouvert une nouvelle voie dans la ligue de rugby.

« J’ai seulement commencé à y jouer parce que j’aimais le jeu et je ne me rendais pas compte à quel point cela pouvait devenir sérieux.

« La plate-forme que nous avons maintenant, étant sur la BBC et Sky Sports, est énorme et j’ai hâte de faire plus de ces choses et de diriger davantage mon pays. C’est un grand honneur et un privilège ».

Non seulement l’implication de Halliwell dans le rugby en fauteuil roulant a été impressionnante depuis 2015, sa passion pour le travail avec les autres l’a amené à être un travailleur de soutien éducatif à temps plein dans une école SEN à Ossett à Wakefield.

Halliwell a ajouté : « J’ai la chance d’avoir un bon patron qui me permet d’avoir du temps libre pour tout ce qui concerne le rugby.

«Je travaille à temps plein dans une école et j’ai juste de la chance que tous les enfants et le personnel aiment le sport. Ils regarderont nos deux matchs contre la France cette semaine ».

READ  Cyclisme féminin hebdomadaire, numéro 12

Halliwell est rejoint du côté anglais par les coéquipiers du club de Leeds James Simpson et Nathan Collins.

L’équipe Rhinos Wheelchair a remporté cette saison la victoire lors de la grande finale de Betfred Wheelchair dans une course palpitante contre les Leyland Warriors.

La victoire a vu l’équipe réaliser le triplé, étant restée invaincue toute la saison pour remporter le League Leaders et la Challenge Cup.

« Nous avons mérité cela grâce à toutes ces années de travail acharné », a déclaré Halliwell.

« Nous atteignions 100 points à zéro lorsque j’ai commencé, nous avons donc dû marquer des séquences avant de monter avec les meilleures équipes.

« L’histoire de Simmo est incroyable et jouer avec lui semaine après semaine est fantastique, même si ses répliques sont terribles !

« C’est un gars formidable et c’est un honneur de jouer à ses côtés.

« Ces deux matches contre la France sont pour nous la préparation la plus importante pour une année de Coupe du monde. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here