Les États-Unis étendent la protection de l’unité pétrolière vénézuélienne Citgo

Publié le: Modifié:

Washington (AFP) – Le Trésor américain a prolongé jeudi d’un an une règle qui protège Citgo, une unité basée aux États-Unis de la compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA, de la saisie des créanciers, a indiqué le département.

La société basée à Houston est contrôlée par des partis opposés au gouvernement du président Nicolas Maduro depuis début 2019, lorsque les sanctions américaines contre PDVSA sont entrées en vigueur.

Citgo avait été utilisé par le gouvernement comme garantie dans divers prêts. Il a également été désigné comme une ressource pour compenser les défauts dans les affaires jugées par les tribunaux internationaux et américains.

Désormais, dans le cadre des sanctions contre PDVSA, le Trésor a prolongé d’un an un décret interdisant la vente de Citgo aux créanciers.

L’administration du président de l’époque, Donald Trump, a cédé le contrôle de Citgo au chef de l’opposition Juan Guaido en 2019 après l’avoir reconnu comme président par intérim de son pays à la suite de l’élection au cours de laquelle Maduro a remporté un autre mandat au milieu d’allégations de fraude.

Le président Joe Biden soutient toujours Guaido.

L’économie riche en pétrole du Venezuela s’effondre sous le gouvernement de gauche de Maduro et des millions de personnes ont fui le pays. Les États-Unis ont imposé des sanctions punitives au gouvernement pour étouffer l’accès à l’argent des exportations de pétrole.

READ  Conrad Reynolds défiera le représentant French Hill aux primaires du GOP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here