Les insatiables Lionnes : elles ont encore battu la Belgique

Une autre fois, c’était une partie de hockey au CeNARD. Tribunes pleines et plein soleil, l’équipe féminine argentine a entériné son excellent moment et a remporté sa deuxième victoire consécutive face à la Belgique dans le cadre de sa deuxième présentation en FIH Pro League. Le 3 contre 1 a été « court », car la domination du vainqueur a été absolue pendant la majeure partie des 60 minutes de jeu.

L’Argentine est devenue maîtresse du jeu dès le début, avec un bon mouvement de balle des milieux de terrain et de l’agressivité des attaquants. Cependant, lors de leur première tentative tous azimuts, la Belgique a ouvert le score. À la 11e minute, les invités ont marqué le premier des deux coins de pénalité et Lucie Breyne a surmonté une prolongation de Barbieri, remplaçant de Succi dans la porte de Las Leonas.

A partir de ce moment la domination fut beaucoup plus évidente. L’Argentine a grandi et grâce aux corridas et à l’habileté d’Albertarrio et de Granatto, les courts métrages ont commencé à se succéder. L’un après l’autre. Cependant, la résistance de Gorzelany, les combinaisons avec Costa Biondi et une déviation de Trinchinetti n’ont pas suffi à venir à bout de D’Hooghe. Alors ils sont allés se reposer. Avec la Belgique en tête du classement mais avec une équipe nationale prête à bouleverser l’histoire.

Las Leonas a commencé avec tout en seconde période et après 2 minutes, Agustina Gorzelany est arrivée pour marquer le partiel attendu. Si l’Argentine n’avait pas désespérément essayé d’atteindre cette égalité, elle l’a moins fait pour figurer au tableau de bord. Avec beaucoup de patience et d’ordre défensif, à la 13′ il a encore eu l’occasion avec le fixe et Gorzelany n’a pas failli.

READ  La Belgique bat les États-Unis alors que le pays revient dans la FIH Pro League après un an d'absence

À partir de ce moment, tout a été beaucoup plus facile car la Belgique, sans idées, a dû sortir et trouver le résultat et le vainqueur avait plus de place pour attaquer. Un nouveau court – au total il y en avait dix -, à une minute de la fin, a permis à Gorzelany de souligner son triplé. Majo Granatto de La Plata a été choisi comme le meilleur joueur du match.

Quant aux Los Leones, ils n’ont pas réussi à répéter la performance de samedi et se sont inclinés 2-0 en Belgique.

La source

Clause de non-responsabilité : si vous avez besoin de mettre à jour/modifier/supprimer cette actualité ou cet article, veuillez contacter notre équipe d’assistance pour plus d’informations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here