Novak Djokovic se retrouve dans de nouveaux ennuis; La France dit pas de vaccin, pas de Roland-Garros

Novak Djokovic pourrait être interdit de jouer à Roland-Garros dans l’état actuel des choses après que le ministère des Sports a déclaré lundi qu’il n’y aurait aucune exemption à la nouvelle loi française sur l’approbation des vaccins.

Le numéro un mondial Djokovic, qui n’a pas été vacciné contre le COVID-19, a été expulsé d’Australie dimanche avant le premier tournoi du Grand Chelem de l’année après avoir perdu un procès en raison d’une révocation de visa.

La loi française d’approbation des vaccins, adoptée par le Parlement dimanche, exigera que les gens aient un certificat de vaccination pour entrer dans les lieux publics tels que les restaurants, les cafés, les cinémas et les trains longue distance.

« La règle est simple. Le laissez-passer vaccins sera appliqué dès la promulgation de la loi dans les établissements qui étaient déjà soumis au laissez-passer sanitaire », a précisé le ministère.

« Cela s’appliquera à toute personne qui est spectateur ou athlète professionnel. Et ce jusqu’à nouvel ordre.

« Maintenant, en ce qui concerne Roland Garros, nous sommes en mai. La situation pourrait changer d’ici là et nous espérons que ce sera plus favorable. Donc, nous verrons, mais clairement il n’y a pas de dérogation. »

Le Serbe Djokovic, qui s’est vu interdire de courir pour remporter un 21e titre record du Grand Chelem à l’Open d’Australie, a refusé de se faire vacciner et a été critiqué pour avoir assisté à des événements publics le mois dernier après avoir été testé positif au coronavirus.

Lire aussi : La Première ministre serbe Ana Brnabic qualifie de « scandaleuse » la décision de l’Australie d’expulser Djokovic

READ  L'Inde et la France créeront un fonds trilatéral de développement indo-pacifique pour soutenir les innovateurs et les start-ups

Lire aussi Novak Djokovic arrive à Dubaï après son expulsion d’Australie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here