Puissances mondiales, l’Iran ne se réunira pas à l’Assemblée générale de l’ONU

Les ministres britannique, chinois, français, allemand et russe ne rencontreront pas l’Iran aux Nations unies cette semaine pour discuter d’un retour aux négociations d’un accord nucléaire, a déclaré lundi à la presse le chef de la politique étrangère de l’Union européenne Josep Borrell.

Les diplomates préparaient provisoirement une réunion ministérielle des parties à la accord nucléaire 2015 Mercredi en marge du rassemblement annuel des dirigeants mondiaux des Nations Unies.

« Certaines années, cela arrive, d’autres non. Ce n’est pas à l’ordre du jour », a déclaré Borrell, qui est le coordinateur de l’accord nucléaire, connu sous le nom de Plan d’action global commun (JCPOA).

« Mais l’important n’est pas cette réunion ministérielle, mais la volonté de toutes les parties de reprendre les négociations à Vienne », a-t-il dit, ajoutant qu’il rencontrera mardi son nouvel homologue iranien Hossein Amirabdollahian.

Les puissances mondiales ont tenu six séries de pourparlers indirects entre les États-Unis et l’Iran à Vienne pour tenter de comprendre comment ils peuvent tous deux revenir au respect de l’accord nucléaire, qui a été abandonné par l’ancien président américain Donald Trump en 2018.

Trump a réimposé des sanctions sévères à l’Iran, qui a alors commencé à violer les limites de son programme nucléaire. Téhéran a déclaré que son programme nucléaire est uniquement à des fins énergétiques pacifiques.

Les pourparlers de Vienne ont été mis à jour en juin après la ligne dure Ibrahim Raisi a été élu président de l’Iran et a pris ses fonctions en août. Borrell a déclaré mardi qu’il pousserait Amirabdollahian à reprendre les pourparlers dès que possible.

Ebrahim Raisi s’exprime lors d’une réunion de campagne à la Mosquée Mosquée de Téhéran, Iran, le 16 mai 2017. La photo a été prise le 16 mai 2017. (Crédit : REUTERS)

« Après les élections, la nouvelle présidence a demandé un report pour faire le point sur les négociations et mieux tout comprendre sur ce dossier délicat », a déclaré Borrell. « L’été est déjà passé et nous nous attendons à ce que les pourparlers reprennent bientôt à Vienne. »

READ  Mme World démissionne des semaines après la controverse sur le concours

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré lundi que les négociations devaient reprendre, signalant qu’il y aurait une réunion ministérielle des parties à l’accord nucléaire.

« Nous devons profiter de cette semaine pour relancer ces pourparlers. L’Iran doit accepter de revenir dès que possible en désignant ses représentants pour les négociations », a-t-il déclaré.

La mission iranienne auprès des Nations Unies n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here