Seules les voitures de société zéro émission seront déductibles fiscalement en Belgique à partir de 2026

À partir de 2026, seules les voitures de société zéro émission bénéficieront de la déductibilité fiscale en Belgique. Dans le même temps, les taux de déductibilité de ces voitures baisseront également à partir de 2026.

Le gouvernement fédéral belge a conclu un accord pour réduire les taux de déductibilité pour les véhicules à moteur ICE à partir de 2023 à zéro pour cent en 2028. Cependant, rien ne changera pour les véhicules qui sont déjà sur la route aujourd’hui ou qui sont inscrits avant cette date.

En 2026, les voitures à zéro émission bénéficieront d’une déductibilité fiscale de 100%, mais ce pourcentage tombera à 67,5% d’ici 2031 dans un effort pour sauvegarder les recettes du gouvernement, car les taxes sur le diesel et l’essence sont une source majeure de revenus.

Le chiffre étonnamment précis de 67,5% révèle la nature de compromis des nouveaux plans, certains partis de la coalition préconisant un taux de 70% et d’autres de 65%. Le taux de déductibilité final est en plein milieu.

Les partis verts et socialistes ont préconisé une refonte plus approfondie de la politique automobile des entreprises, mais les partis libéraux et chrétiens-démocrates préfèrent s’attaquer au problème plus tard. La politique automobile des entreprises a fait l’objet de diverses réformes ces dernières années et on peut vraiment en attendre d’autres à l’avenir.

La réforme de compromis actuelle explique également pourquoi le CO2 la cotisation – une sorte de cotisation de sécurité sociale des salariés – augmentera tandis que la formule BIK elle-même ne changera pas.

READ  Air Belgium lance le programme de renouvellement de la flotte d'Airbus | Nouvelles

Le gouvernement a également annoncé que les entreprises auront la possibilité de déduire plus de 100% du coût des expéditeurs tandis que d’autres incitatifs seront mis en place pour les particuliers.

Les règles d’utilisation du budget mobilité seront également simplifiées, ce qui, espère-t-il, augmentera l’acceptation des solutions de mobilité alternatives.

Photo: le Premier ministre belge Alexander De Croo (copyright: Shutterstock)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here