Un bateau de pêche britannique toujours détenu en France, selon son propriétaire

Un navire de pêche britannique Cornelis Gert Jan est amarré dans le port du Havre, après la saisie par la France d’un navire de pêche britannique pêchant dans ses eaux territoriales sans licence au Havre, en France, jeudi 29 octobre 2021. REUTERS/Sarah Meyssonnier

  • Le propriétaire dit que la drague reste détenue en France
  • Les ministres britanniques disent que le navire a été libéré
  • Les données d’expédition montrent que le navire est Le Havre
  • Macron prend du recul par rapport au gouffre

LONDRES, 2 novembre (Reuters) – Une drague à pétoncles britannique saisie par la France est toujours détenue dans le port du Havre, a annoncé mardi l’armateur après qu’un ministre britannique eut déclaré que le navire avait été libéré par les autorités françaises.

Les querelles post-Brexit sur le poisson ont culminé mercredi dernier avec la saisie française du dragueur britannique Cornelis Gert Jan, dans les eaux françaises près du Havre.

« Pour autant que nous le sachions, le navire est retenu dans le port du Havre au moins jusqu’à l’audience de demain », a déclaré à Reuters Andrew Brown, directeur de Macduff Shellfish, propriétaire de Cornelis Gert Jan.

Plus tôt, le secrétaire britannique à l’Environnement, George Eustice, a déclaré qu’il comprenait que le navire avait été libéré de la France.

Lorsqu’on lui a demandé si le navire détourné avait été libéré, Eustice a déclaré à Sky: « Oui. Je comprends que le navire a maintenant été libéré. »

Les porte-parole du ministère de l’Environnement n’ont pas répondu aux appels et n’ont pas répondu au téléphone. Les données de suivi du navire montrent le navire au Havre.

READ  Le Vietnam et la Belgique renforcent les échanges agricoles

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi qu’il reportait les sanctions commerciales contre la Grande-Bretagne afin que les négociateurs des deux côtés puissent travailler sur de nouvelles propositions pour désamorcer le différend sur les droits de pêche post-Brexit. [nL8N2RS1GE]

« Les Français ont décidé de prendre du recul par rapport aux menaces qu’ils ont proférées », a déclaré Eustice à Sky. « Nous l’accueillons. »

Reportage de Sarah Young, Guy Faulconbridge et Andy MacAskill; Montage par Kate Holton

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here