Conseils pour l’éviter

La fraude par chèque est en augmentation en France et était le mode de paiement le plus frauduleux en 2020, a averti la Banque de France, l’exhortant à renforcer la sécurité et à proposer des conseils pour l’éviter.

La banque centrale renforce la sécurité sur les chèques bancaires après que le nombre de chèques frauduleux a augmenté de 20% en 2020, selon le dernier rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSPM).

La fraude au chèque s’élève à 538 millions d’euros (42 %), contre 473 millions d’euros (34 %) pour la fraude à la carte bancaire et 267 millions d’euros pour les virements en ligne (21 %).

Les niveaux de fraude sont les plus élevés de tous les types de paiement, à 0,088 %. Cela signifie que pour 10 000 € payés, 8,80 € sont frauduleux. La fraude par chèque est également la seule méthode qui a augmenté de manière significative l’année dernière.

En réponse, la Banque de France a demandé aux banques de « renforcer la surveillance des chèques frauduleux », notamment à travers :

  • Améliorer la lutte contre les chèques perdus et volés
  • Renforcement de la sécurité de la livraison des chéquiers
  • Améliorer la qualité des procédures d’opposition
  • Partage de plusieurs outils de vérification de chèques
  • « Maintenir la vigilance » sur les caractéristiques physiques des chèques afin de « limiter les risques de contrefaçon et de contrefaçon ».

Comment augmenter la sécurité des contrôles

La banque centrale a également proposé des suggestions aux particuliers sur la manière d’accroître la sécurité des chèques. Recommander:

  • Écrivez avec un stylo à bille noir permanent ou un autre stylo ou marqueur permanent ;
  • Compilation de toutes les informations obligatoires (montant en lettres et en chiffres, ordre, signature et date et lieu d’émission)
  • Dessinez des traits horizontaux après votre écriture afin de ne pas laisser d’espace libre sur la commande ou le montant ;
  • Éviter toute annulation ou écrasement qui pourrait invalider le chèque
  • Si vous envoyez un chèque par la poste, informez le destinataire à l’avance et demandez-lui de vous dire quand il l’a reçu. S’il ne le reçoit pas, contactez votre banque pour l’en informer et l’avertir d’un éventuel risque de fraude.
READ  Des bennes à ordures enlevées dans une station touristique, des voleurs d'arbres arrêtés

Pour plus de sécurité, vous pouvez également coller un morceau de ruban adhésif transparent sur les parties du chèque indiquant le montant et le nom du destinataire, afin d’éviter la possibilité de changements après l’avoir rempli.

Image : Banque de France

Comment puis-je protéger les chèques contre la perte ou le vol ?

  • Ne prêtez vos chèques à personne, pas même à votre famille
  • Conservez-les en lieu sûr, « si possible séparément de vos pièces d’identité », précise la Banque de France.
  • Ne signez pas de chèques à l’avance et ne les laissez pas en blanc
  • Retirez les chéquiers neufs directement dans votre agence bancaire et non par la poste.

Si vous découvrez que votre chèque ou votre chéquier a été perdu ou volé, vous devez immédiatement contacter votre banque en utilisant son numéro d’urgence ou en ligne et arrêter tous les paiements à partir de ce carnet.

En cas de vol ou d’escroquerie, il est également nécessaire de porter plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat et il pourra vous être demandé d’adresser un courrier recommandé à la banque confirmant la volonté de suspendre les paiements. Les paiements suspendus sont enregistrés dans le fichier national des chèques irréguliers (FNCI).

Comment encaisser un chèque en toute sécurité ?

  • Lorsque vous êtes payé par chèque, assurez-vous que toutes les informations obligatoires sont correctes et cohérentes avec ce que vous savez sur le payeur.
  • Payez par chèque dans les plus brefs délais.
  • Nous n’acceptons pas les chèques ou les espèces qui ne correspondent pas à ce qui a été convenu, comme le montant.
  • N’acceptez jamais d’encaisser un chèque au nom de quelqu’un d’autre.

La Banque de France prévient : « C’est illégal et très dangereux car les chèques frauduleux seront rejetés au bout de quelques jours. Vous pourriez sans le vouloir devenir complice de la fraude et vous retrouver énervé. »

Articles Liés

Commissions, fraude, endettement : comment les clients des banques peuvent se faire aider en France
Alerte arnaque France : méfiez-vous des faux e-mails de bonus d’inflation
Nouvel avertissement d’escroquerie : les Français ont mis en garde contre le « spoofing » bancaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here