Il apparaît qu’Aviva Plc ne souhaite pas perdre de temps à rechercher des acheteurs pour les opérations françaises et polonaises du groupe d’assurance.

Selon des sources de l’agence de presse Reuters, l’assureur basé au Royaume-Uni a fixé les 22 et 26 février comme dates limites pour les soumissionnaires souhaitant saisir respectivement Aviva France et Pologne. Si l’on en croit les sources, cela signifie que les parties intéressées devront soumettre leurs offres finales à ces dates.

Il a été noté que l’objectif est de conclure les accords avant d’entrer dans le deuxième trimestre de 2021.

Reuters la mutuelle MACIF, avec une offre indicative de 3,5 milliards d’euros, ouvre la voie en France. Ils sont également connus pour faire partie de la direction d’Eurazeo – dont le PDG a confirmé l’intérêt de la société d’investissement – et du groupe d’assurance Athora.

Ce dernier, comme précédemment rapporté par le journal français Le Figaro, ce n’est pas le seul dans son potentiel. Athora aurait formé un consortium avec Allianz: l’idée est que l’assureur allemand rachètera l’activité non-vie d’Aviva France tandis qu’Athora se chargera de l’unité vie.

Aussi, Le Figaro il a également poursuivi Generali pour avoir soumis une offre sans engagement.

Dans son rapport, Reuters a mentionné l’assureur italien mais pas en relation avec l’activité française d’Aviva. Generali, selon l’agence de presse, s’intéresse à la Pologne, tout comme Allianz et NN Group des Pays-Bas.

Aviva, qui réorganise activement son portefeuille mondial sous la direction de la PDG Amanda Blanc, n’a publié aucune mise à jour à ce jour.