Sainz aide Leclerc à battre Verstappen pour la pole au GP de France

LE CASTELLET, France – Charles Leclerc a utilisé l’aide de son coéquipier Ferrari Carlos Sainz Jr. pour battre le leader de la Formule 1 Max Verstappen et prendre la pole position pour le Grand Prix de France de samedi.

Sainz n’avait rien en jeu car il est parti du fond de la grille après plusieurs changements de pièces de moteur, alors Ferrari l’a utilisé pour remorquer Leclerc lors de ses deux courses en Q3.

Leclerc n’avait que 0,008 seconde d’avance sur Verstappen après son premier run. L’équipe a travaillé sans heurts lors de la deuxième manche de Leclerc, battant son propre avantage en temps et terminant 0,3 seconde devant Verstappen et 0,46 devant son coéquipier Red Bull Sergio Perez.

« C’était une belle balade. Je dois remercier Carlos pour son aide. C’était un super travail d’équipe », a déclaré Leclerc. « C’est assez difficile de le faire exactement, dans le premier tour peut-être qu’on était un peu trop près. Dans le deuxième tour on s’est adapté et ça s’est un peu mieux passé ».

Lewis Hamilton s’est qualifié quatrième pour Mercedes.

Leclerc a remercié Sainz sur la radio de l’équipe après sa septième pole de la saison et la 16e de sa carrière. C’était aussi un bon signe de la collaboration de Ferrari, après que Leclerc ait exprimé sa frustration face aux commandes de l’équipe à Monaco et au GP de Grande-Bretagne.

« C’est une question de confiance, en fin de compte. Carlos l’a parfaitement jugé et s’est écarté au bon moment », a déclaré Leclerc. « Cela aurait été beaucoup plus serré avec Max sans la bande-annonce. »

READ  Mines: 32 soldats noirs locaux sont morts pendant la Première Guerre mondiale

Verstappen a déclaré que la tactique de Ferrari était « intelligente », mais que ce n’était pas quelque chose que Red Bull pouvait essayer, car ils allaient tous les deux en pole.

Verstappen était satisfait de la vitesse en ligne droite de Red Bull, mais a eu du mal à mettre ses pneus dans la bonne fenêtre dans des conditions chaudes qui augmenteront pour la course de dimanche.

« Dans ce dernier tour, je n’ai eu que deux moments qui m’ont coûté du temps. Mais nous avons encore deux voitures dans les trois premiers, donc ça va », a déclaré Verstappen. « C’était un peu plus compliqué que je ne l’aurais espéré, mais dans l’ensemble, nous avons une voiture décente pour demain. »

Le moteur de Sainz a pris feu vers la fin du dernier Grand Prix d’Autriche il y a deux semaines. Il a reçu une pénalité de 10 places sur la grille vendredi parce que Ferrari a changé le groupe motopropulseur et samedi, les changements de moteur supplémentaires l’ont emmené à la dernière ligne avec Kevin Magnussen, dont l’équipe Haas a effectué des changements de moteur similaires.

Lando Norris de McLaren a terminé cinquième et son coéquipier George Russel sixième. Russel était toujours dans la zone de largage avec quatre minutes à jouer en Q2, et il craignait un éventuel drapeau jaune qui échouerait dans son dernier tour, alors il a demandé à sortir le plus tôt possible. Daniel Ricciardo de McLaren a terminé 11e et a été éliminé.

Fernando Alonso (Alpine), Yuki Tsunoda (AlphaTauri), Sainz et Magnussen (Haas) complètent le top dix.

Sainz s’est qualifié neuvième et partira 19e, tandis que Magnussen a terminé 10e et est dernier.

READ  Combien vaut le nouveau concurrent Tesla Model Y?

La première partie de Q1 a vu Perez entraver temporairement Verstappen.

« Qu’est-ce que Checo faisait là-bas en ligne? » demanda un Verstappen perplexe.

Leclerc, quant à lui, menait déjà la première manche et ne voyait pas la nécessité d’un autre tour chronométré.

« Je ne sais pas pourquoi nous avons fait cette deuxième poussée pour être honnête », a-t-il déclaré.

Après deux top 10 aux GP de Grande-Bretagne et d’Autriche, le pilote Haas Mick Schumacher était confiant de se diriger vers Le Castellet. Mais il faisait partie des cinq coureurs éliminés de Q1, avec le favori local Pierre Gasly.

« J’ai complètement perdu la voiture au virage 6. Je suis très déçu, ce n’est pas la qualification que nous voulions », a déclaré Gasly, qui pilote pour AlphaTauri, tristement. « Je glissais dans tous les virages. Cela n’a aucun sens ».

Samedi, Verstappen a confortablement mené la troisième séance d’essais libres à 0,35 seconde de Sainz et 0,64 de Leclerc, avec Hamilton quatrième.

Hamilton est participe à sa 300e course et à la recherche de sa première victoire de la saison après trois podiums consécutifs.

Ferrari a passé les deux séances d’essais libres vendredi avec Leclerc puis Sainz.

Ferrari est à la recherche d’une troisième victoire consécutive après la victoire de Sainz à Silverstone et la course à la victoire de Leclerc en Autriche, où ils ont réduit l’avance globale de Verstappen à 38 points.

Red Bull et Ferrari ont remporté les 11 premières courses entre eux, avec Red Bull à 7-4. L’ambiance sur le circuit Paul Ricard dans le sud-est de la France était calme par rapport à certains des comportements grossiers des courses récentes.

READ  French Bee vous emmènera en France depuis Los Angeles à partir de 321$

Crédits image : PA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here